Le point sur la situation en 2012

Depuis de très longues années, au 87 rue des Prés Saint Martin, le terrain ayant appartenu à la société Cantoni est dans un état déplorable et squatté. L’association a interpelé oralement la municipalité sur les mesures qu’elle comptait prendre pour éviter la dégradation de ce lieu, source de nuisances pour les riverains. La réponse apportée ("c’est un terrain privé, on y peut rien") nous est apparue insuffisante ; aussi, notre vigilance a redoublé.

En 2010, le signal d’une évolution positive a été donné lorsque la municipalité a délivré un permis de construire 13 maisons individuelles et 28 logements sociaux au promoteur Pierus Asset Management. La note de synthèse de la délibération 17/338 du conseil municipal du 13 avril 2010 indique que la "partie des logements sociaux serait vendue au bailleur social Aedificat". Elle serait destinée à la location. La partie des maisons individuelles est destinée à la vente à des primo-accédants, le dispositif Pass-Foncier permettant "aux familles modestes de pouvoir accéder à la propriété pour leur première résidence principale".

Or, nous voici en 2012. Aucun logement, aucune maison ne sont sortis de terre : rien n’a changé sur cette ancienne friche industrielle, bien au contraire. L’association a donc décidé, au moment où la municipalité élabore son Plan Local d’Urbanisme, d’adresser un courrier à Mme. le Maire afin qu’elle nous renseigne sur l’avancée du dossier et sur les mesures envisagées pour remédier à cette verrue urbanistique visible par tous les riverains et les voyageurs de la ligne RER-C.

Portfolio

Le terrain en friche en 2012 le terrain Cantoni exploité par la société Parcorly entre 2006 et (...)