LES HAP DU TERRAIN "CANTONI"

Rédigée en avril 2011 par les services du ministère de l’Écologie, la fiche Basol (base de données sur les sites et sols pollués appelant à une action des pouvoirs publics à titre préventif ou curatif) mentionne la présence :

  • de métaux lourds dans les sols (zinc, plomb, cuivre), et dans les eaux souterraines,
  • d’hydrocarbures,
  • d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Les HAP sont des composés présentant une forte toxicité. Ils figurent dans la liste des polluants établie en 1976 par l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Communauté européenne… Ils sont répertoriés comme polluants organiques persistants dans le protocole d’Aarhus. Ils présentent un potentiel d’absorption sur les matières organiques particulaires en suspension dans l’air ou dans l’eau, ainsi qu’un fort potentiel de concentration dans les organismes. Rappelons que l’Orge passe tout près du terrain « Cantoni » ! Outre leurs propriétés cancérogènes, les HAP présentent un caractère mutagène. Ils peuvent entraîner une diminution de la réponse du système immunitaire et augmenter ainsi les risques d’infection.

A quand la dépollution de ce terrain ?

Est-il possible que d’autres terrains privés sur le territoire de la commune soient également pollués ainsi ? La question doit être soulevée au regard de l’existence de certains terrains transformés en décharge "industrielles" ou complétement délaissés par leurs propriétaires avec des gravats en tout genre. On recense à Savigny-sur-Orge quelques terrains sur lesquels sont entreposés des déchets du bâtiment qui génèrent ou génèreront des nuisances et des pollutions de la nappe phréatique en particulier par l’infiltration et l’écoulement des eaux de pluies à travers les déchets dangereux du bâtiment dont des déchets industriels spéciaux (DIS). Un exemple : le terrain à l’angle des rues Daniel-Niord et Henri-Dunant.