Rencontre avec le proviseur du lycée Jean-Baptiste-Corot

L’association est allée à la rencontre de Stéphane du CREST, proviseur du lycée Jean-Baptiste-Corot le 31 mai 2008. Nous avons abordé la question du lycée et de son environnement d’une manière étendue.

Il ressort de ce rendez-vous l’impérieuse nécessité d’améliorer les abords du lycée. Le dernier remodelage de la place Davout a été de toute évidence conçu avec un souci d’esthétique, mais n’a pas suffisamment pris en compte la circulation sécurisée des piétons :

  • aucun passage matérialisé pour les piétons devant l’entrée du lycée – grosse pagaille et embouteillages aux heures de pointe, entrée et sortie des lycéens, qui traversent en masse n’importe où et n’importe comment et bloquent la rue du Mail (voie départementale) ;
  • au croisement des rues du Mail, de l’Église, Joliot-Curie, le passage matérialisé en biais est mal conçu : mauvais angle de vision et risque grave pour les piétons car le danger peut venir de plusieurs directions ;
  • nombreuses voitures en stationnement, notamment aux heures de pointe pour la dépose ou la reprise des lycéens (particulièrement gênant les jours de marché) ;
  • aucun accès vers les bâtiments du lycée par le sud : les flux sont concentrés place Davout et rue du Mail, ce qui augmente les difficultés de circulation des bus en provenance des communes voisines (bondés aux heures des entrées et sorties des lycéens).

Quelles sont nos recommandations ?
A court terme (voire même urgent) :

  • Repenser l’espace piéton dans cette zone et revoir les conditions de circulation (où en est le projet de « plateau piétonnier » inscrit à la charge du conseil général dans le cadre du comité de pôle gare ?
  • Étudier des moyens de sécuriser et canaliser les flux de lycéens, tout en permettant le passage de voitures à vitesse réduite (zone 10 ou 30 ?) au moyen de dispositifs de ralentissement, bacs de fleurs, chicanes,…
  • Conduire les études en relation avec les aménagements prévus dans le cadre du pôle gare.
  • Indispensable : aménager les accès côté sud pour les lycéens venant (à pied, à vélo ou en voiture) de Viry-Châtillon, Morsang, Grigny, etc, aussi bien pour l’entrée que pour la sortie. Actuellement, seul l’accès côté place Davout est contrôlé pour la sortie, obligeant les élèves à un long détour dans des rues mal aménagées pour les vélos et les piétons pour rentrer chez eux. (Actuellement, côté Orge–Morsang, seule l’entrée est possible de 8h15 à 9h30. Par contre, toutes les sorties se font côté place Davout).

A moyen et plus long terme :

  • Étudier un parcours vers la promenade de l’Orge et le Parc de Morsang à l’intérieur du domaine, dont une partie pourrait être ouverte au public. Ce magnifique espace vert, dont une partie est située sur notre commune, doit s’ouvrir à la population de la région.
  • Étudier la possibilité de donner au château une nouvelle vocation (voir ci-dessus) mieux adaptée à son rang de monument historique et à sa situation idéale proche des transports en commun (RER-C, gare routière).
  • Mettre en place une concertation (régionale, départementale ?) pour étudier les points ci-dessus.

Portfolio

La place Davout et l'entrée du lycée Corot vue par le "Grand-Frère"