Odeurs d’hydraucarbures en Essonne

On oublie très souvent que les avions "brûlent" du kéroséne pour voler et donc polluent autant que possible. Mais il y a aussi la pollution dûe aux travaux actuels de réfection de la piste n°3. Nombreux sont les habitants des villes survolées qui se sont manifestés. Le journal Le Républicain de ce 25 septembre a consacré un article à cette pollution. ADP a dû se fendre d’un communiqué que vous trouverez ci-dessous publié ce 27 septembre :

Objet : Désagréments liés à des odeurs au sud de la plate-forme d’Orly Mesdames, Messieurs, Il est extrêmement difficile de déterminer avec exactitude la provenance de ces odeurs dans un environnement aussi industrialisé que celui du pôle d’Orly qui ne comprend pas que l’aéroport. Dans l’éventualité où ces odeurs seraient liées au chantier de la piste 3, nous pouvons préciser que les travaux réalisés la semaine dernière concernaient la pose de la première couche d’enrobé sur la piste et que nous procédons cette semaine à la pose de la couche de roulement de la piste. Pour votre information, la première couche d’enrobé de la piste 3 est une grave bitume composée d’un bitume classique, identique à celui utilisé pour les chaussées routières, sans solvant particulier. La couche de roulement en cours de pose est, elle, composée d’un béton bitumineux avec des composés utilisés sur les autoroutes ou les carrefours giratoires. Le Groupe ADP suit en permanence les impacts liés à ses activités et œuvre constamment pour mieux protéger la riveraineté des nuisances. Dans cet esprit, le groupe veille à sélectionner, dans le cadre de ses appels d’offres, des prestataires de référence ayant une excellente connaissance de la réglementation et des normes en vigueur. La composition chimique du bitume relève de la responsabilité de l’entreprise de travaux et de son fournisseur et elle n’est pas communiquée pour des raisons de secret industriel. Néanmoins, les prestataires retenus doivent respecter strictement la réglementation REACH qui impose aux entreprises d’identifier et de gérer les risques liés aux substances qu’elles fabriquent. Le Groupe ADP s’assure de la conformité des installations de son prestataire à travers notamment le contrôle du dépôt et de l’instruction du dossier ICPE jusqu’à sa validation par le Préfet, attestant du respect des normes environnementales en vigueur. L’étape de pose des enrobés sera achevée au 15 octobre 2019. Concernant les trajectoires et les survols des avions, des informations sont, pour mémoire, accessibles en ligne sur le site internet https://vitrail.entrevoisins.org/vi... ou en contactant la Maison de l’Environnement et du Développement durable de Paris – Orly durant ses horaires d’ouverture. Nous espérons vous avoir apporté les renseignements vous permettant de rassurer la population environnante.