Les oiseaux paralysent Orly !!!

Les survols inhabituels que nous avons subis ce dimanche 10 septembre 2017 seraient dûs à une "collision aviaire", soit, en d’autres termes, "une ingestion d’oiseaux". Voici ci-dessous les messages d’explications que nous avons reçus :

- de la part de la Direction Générale de l’Aviation Civile :

Bonjour,

Vous avez demandé des explications concernant les survols exceptionnels de votre commune ce dimanche 10 septembre entre 15h30 et 17h30 par les avions de Paris-Orly.

Nous vous informons qu’un Airbus A320 au départ sur la piste n°4, en configuration de vent face à l’Ouest, a dû interrompre son décollage à la suite d’une ingestion d’oiseaux, ce qui a endommagé les 2 moteurs, les volets et le train obligeant l’avion à revenir au parking.

Cet accident, et la présence persistante d’un nombre important d’oiseaux, ont conduit le contrôle aérien à arrêter les décollages de cette piste n°4 et à devoir temporairement les reporter sur la piste n°2, excepté les avions gros porteurs qui décollent toujours sur la piste n°3 pendant ce mois de septembre. Les atterrissages étant par contre toujours opérés normalement en piste n°3.

Cette situation a duré 2 heures, soit entre 15h30 et 17h30, ensuite l’exploitation de l’aéroport a retrouvé son cours normal.

Cordialement,

DSNA/Mission environnement

—  Direction générale de l’Aviation civile Direction des services de la Navigation aérienne/ Mission Environnement environnement-dsna@aviation-civile.gouv.fr

- de la part d’Aéroport de Paris :

Bonjour,

Suite à une collision aviaire ce dimanche 10 septembre 2017 à 14h08 sur la piste n°4 ainsi qu’à une présence massive d’oiseaux aux abords, l’exploitation de la plateforme Paris-Orly a été perturbée. Des décollages ont été opérés depuis la piste n° 2 (entre 15h30 et 17h30) occasionnant des survols inhabituels de la commune.

Le Groupe ADP vous prie de bien vouloir excuser la gêne occasionnée par cette exploitation exceptionnelle qui relève de la sécurité aérienne.

Cordialement,