Survols inhabituels dimanche 10 septembre 2017

Ce dimanche 10 septembre 2017 un peu avant 16 heures, notre ville a été fortement survolée de façon inhabituelle par des avions au décollage de la piste 2, dite piste de secours.

Nous essayons de joindre des responsables tant à la Maison de l’Environnement à Orly qu’à la Direction Générale de l’Aviation Civile afin d’obtenir des précisions sur ces survols. Nous avons prévenu il y a déjà plusieurs mois les autorités aéroportuaires que nous n’accepterions pas sans réagir ces agissements inadmissibles. Vous êtes nombreux à nous contacter soit par mail soit par téléphone pour nous faire part de votre fort mécontentement. Nous attendons une réponse des autorités expliquant ces survols, explications que nous publierons immédiatement sur notre site. Vous pouvez également vous adresser directement à :
- à la Maison de l’Environnement d’Orly : environnement.orly@adp.fr

- à la Direction des Services de la Navigation Aérienne : environnement-dsna@aviation-civile.gouv.fr

Voici ci-dessous, un exemple de mail que nous avons reçu :

Madame Monsieur,

Habitante de la commune de Savigny sur Orge, je m’adresse à vous au nom de beaucoup d’habitants de la commune.

Vous avez été autorisés à utiliser la piste de secours du 25 juillet au 31 août 2017 de 6h à 23h30 par arrêté préfectoral.

Le courrier que vous avez gentiment adressé à chaque savinien concernant cette période ET UNIQUEMENT CELLE-CI précise la chose suivante :

« Le Groupe ADP souhaite préciser que la piste 2 orientée Nord/Sud, dite de secours, n’a pas vocation à être exploitée en temps normal. […] »

C’est donc pour cela que je constate le passage intempestif d’avions depuis 15h45 ce jour , à un rythme d’un appareil toutes les 2 minutes ???

Vous avez dû oublier de changer de mois : nous sommes le 10 septembre, l’utilisation ponctuelle et exceptionnelle de la piste de secours est révolue, et cette piste n’est pas destinée à étendre l’activité commerciale d’un aéroport.

Aussi, à réception du présent mail, je vous demande de faire cesser tout passage, faute de quoi, les organismes en copie de ce mail seront saisis pour action et rectification, et ce, afin de respecter la tranquillité des habitants n’ayant pas demandé à subir ce type d’inconvénients.

Vous nous empêcher de vivre sereinement, et votre action à des conséquences nocives sur notre santé !

Dans l’attente de vous lire