Tram Express Sud - Mai 2016

TRAM EXPRESS SUD : TRAMWAY D’EVRY A EPINAY, PUIS TRAIN D’EPINAY A VERSAILLES LE POINT EN 2016 Historique Depuis la réalisation des RER « traversant » la capitale, Paris est au centre d’une étoile ferroviaire qui fait converger les branches ferroviaires majeures de la région. Or les déplacements augmentent surtout de banlieue à banlieue. Il en résulte une saturation et une usure du réseau actuel - du RER C notamment - et une carence en transports publics pour nous rendre dans les pôles de banlieue que nous fréquentons pour aller travailler, étudier, nous distraire ou faire nos courses et nos démarches administratives. Il en résulte aussi une constante et inquiétante augmentation de nos déplacements en voiture individuelle en grande couronne. Depuis de très nombreuses années, ce constat a suscité l’étude de solutions empruntant en tout ou partie la grande ceinture qui supporte aujourd’hui la branche du RER C Paris Choisy omnibus Juvisy Savigny Versailles, aujourd’hui d’autant moins fréquentée qu’elle ne peut pas offrir davantage de trains que ce que peut absorber le tronçon central du RER C traversant Paris, complètement saturé. Avec 1 train toutes les demi heures en heures creuses et le dernier train à 22 h, la desserte actuelle n’est en effet pas assez attractive pour éviter le recours massif à la voiture sur ces trajets. Tous les projets ferroviaires classiques se sont avéré beaucoup trop coûteux, d’où l’émergence de la solution du tram train capable de rouler tantôt sur une voie ferrée classique, tantôt sur la voirie, comme un tramway. Avec aussi pour avantage qu’avec des rames moins longues et à un seul niveau, le même nombre de voyageurs nécessite une fréquence supérieure, donc des attentes moins longues. Le tracé proposé lors de la pré-concertation avant 2008 sur le tronçon Evry-Massy (TTME) présentait deux solutions qui écornaient toutes deux Savigny rue des Rossays, l’une avec une station en limite de Savigny et d’Epinay à Grand-Vaux, l’autre avec un détour pour assurer une meilleure correspondance avec le RER C à la gare d’Epinay. Lors de la concertation publique de 2009, c’est ce dernier tracé qui a été seul soumis à discussion. Dès lors, Savigny s’est estimé lésé et a entamé un combat acharné pour obtenir tantôt le retour au premier tracé avec une station en limite de Grand-Vaux, tantôt une autre station rue des Rossays, tantôt le maintien de trains sans correspondance entre Juvisy et Versailles ; mais aussi pour obtenir des compensations comme le désenclavement du quartier Grand-Vaux ou la réalisation conjointe du tronçon Massy- Versailles avec le tronçon Evry Massy pour éviter une phase transitoire avec double correspondance (à Epinay et à Massy) pour les usagers de Savigny allant au-delà de Massy. Où en est-on aujourd’hui ? Après enquête publique en 2013 lors de laquelle ELAN et les associations 3R et Tangentielle 8 ont encore plaidé pour revenir sur ses caractéristiques principales, le tracé ne pouvant être remis en cause et la longueur et la hauteur des quais nécessaires aux trains RER étant incompatible avec ceux des tram train, nous avons seulement obtenu l’étude d’une station supplémentaire rue des Rossays et un percement du talus de la grande ceinture pour assurer un accès direct à pied ou à vélos entre Grand-Vaux et la station d’Epinay. Une étude socio économique de l’impact d’une station rue des Rossays a révélé que la clientèle intéressée par une station rue des Rossays serait trop faible pour justifier d’allonger les temps de parcours de tous ; des réservations seront néanmoins faites pour pouvoir en réaliser une si la situation évoluait. Par contre le STIF a bien intégré un passage piétonnier direct entre Grand-Vaux et la station d’Epinay de façon à capter la population de Grand-Vaux vers le tram train et le RER C. Le projet a été déclaré d’utilité publique sur ces bases. Le dossier d’avant-projet et la convention de financement sont maintenant approuvés et les études détaillées s’achèvent. Les premiers travaux ont commencé en vue d’une mise en service vers 2020. A cet horizon, le tronçon Massy-Versailles pourrait également s’achever ce qui laisse entrevoir une phase transitoire avec double correspondance réduite, voire espérons-le supprimée. Depuis deux ans, ELAN SE propose des accompagnements au projet en termes d’amélioration des rabattements à pied, à vélo et en bus sur les trois stations qui concernent Savigny : Epinay, Petit-Vaux et Gravigny. La coordination entre l’EPT 12 du Grand Paris auquel appartient Savigny et l’agglomération Paris-Saclay qui englobe Epinay se met en place lentement ce qui ne facilite pas les choses. Mai 2016.

Portfolio

Début des travaux rue des Rossays